Menu

Qu’est-ce que la Permaculture ?

La permaculture est une science systémique qui a pour but la conception, la planification et la réalisation de sociétés humaines écologiquement soutenables, socialement équitables et économiquement viables. Fondées sur la synergie naturelle, elle cherche à concevoir des agroécosystèmes stables et évolutifs dans lesquels les éléments sont intégrés, interconnectés, interdépendants, et se soutiennent entre eux.

Appliqué à un potager, l’objet de la permaculture est de produire plus de légumes et de fruits riches en nutriments en s’affranchissant des engrais, herbicides et pesticides. Le résultat permet plusieurs récoltes par an là où la culture habituelle n’en espère qu’une. Cette pratique vise l’assurance de récoltes suffisamment importantes pour nourrir des populations en « circuit court » sur leurs territoires.

Elle permet de créer des potagers de surfaces réduites particulièrement adaptés à l’exploitation par des particuliers.

Extrait du livre
Demain – Un nouveau Monde en Marche
(Cyril Dion, Éditions Acte Sud)

La permaculture (entendez « cultures permanentes ») est « un système de conception des installations humaines qui s’inspire de la nature », selon les mots de Charles (Hervé-Gruyer). Elle va chercher à recréer la grande diversité et l’interdépendance qui existent dans les écosystèmes. Chaque élément va profiter aux autres et se nourrir de l’ensemble. C’est un modèle circulaire, qui ne produit pas de déchets. Les applications de la permaculture sont multiples : villes (notamment les villes en transition), entreprises, économie, énergie…

Appliqués à l’agriculture, ces principes utilisent à la fois les meilleures pratiques élaborées par les paysans depuis des siècles aux quatre coins de la planète (cultures sur buttes et à étages, compostage, place de l’arbre, complémentarités entre les variétés, traction animale) et tout ce que les sciences du vivant nous ont appris depuis cinquante ans. L’objectif est de reproduire le fonctionnement de la nature qui, depuis des millions d’années, évolue sans pétrole, sans travail du sol, sans mécanisation, tout en produisant une abondance de vie, dans des milieux parfois pauvres en nutriments. En instaurant une relation très étroite entre le biotope, les plantes, les insectes, les animaux, la permaculture va recréer de la profusion là où se trouvait la pénurie.